Huile de CBD pour chiens et chats : Qu’est-ce que c’est et à quoi peut-elle servir ?

Rédigé par Zora Degrandpre, MS, ND & Gleb Oleinik, CBD Journalist
Dernière mise à jour
Leonard Haberman
Revu d'un point de vue médical par Leonard Haberman, MD & Chemist
* A Leafreport, nous suivons des normes strictes lors du processus d'évaluation. En savoir plus sur notre processus d'évaluation.
* Leafreport peut recevoir une compensation financière. Voici comment nous gagnons de l'argent
* Notre évaluation porte une attention toute particulière aux utilisateurs et nous ne vérifions pas ou ne prenons pas position quant aux effets sur la santé.
* Les affirmations concernant les produits à base de CBD n'ont pas été vérifiées par l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux.
* Veuillez en parler avec votre médecin avant chaque prise de CBD.
EN
Certains liens sur cette page vous dirige vers un site en anglais, mais la marque livre dans votre pays de résidence

Sommaire

Le CBD ou cannabidiol a fait son apparition sur le marché l’année dernière. Les produits à base de CBD pour les animaux de compagnie ont suivi de près. Cependant, de nombreuses questions subsistent quant à sa sécurité, son efficacité, les doses à utiliser et d’autres bien d’autres sujets encore.

Recherche sur le CBD pour les animaux

Cela n’est pas une surprise d’apprendre que la recherche sur l’utilisation médicale du CBD chez les animaux soit encore en phase prénatale. A titre anecdotique, de nombreux vétérinaires hésitent encore à l’utiliser eux-mêmes, même s’ils savent que beaucoup de propriétaires d’animaux de compagnie utilisent le CBD pour leurs animaux. Si vous envisagez d’utiliser du CBD sur votre compagnon à quatre pattes, parlez-en d’abord à votre vétérinaire, surtout si votre animal est actuellement sous traitement ou prend régulièrement des médicaments. Vous pourrez en apprendre davantage sur les recherches existantes plus tard…

Les bases sur le CBD dérivé du chanvre

Aux États-Unis, la loi Farm Bill de 2018 a légalisé (1) la culture du chanvre industriel. Le chanvre industriel fait partie de la même famille de plantes que la marijuana. Ils font tous deux partie de la famille du cannabis, de la même manière que les marguerites, les chrysanthèmes et les tournesols font tous partie de la famille des plantes d’aster. Et tout comme ces dernières sont différentes les unes des autres, il existe aussi des différences majeures entre le chanvre industriel et la marijuana dont la culture est toujours illégale en vertu de la loi fédérale.

La principale différence entre le chanvre industriel et la marijuana est la quantité de THC, tétrahydrocannabinol, contenue dans la plante. Le THC est le cannabinoïde qui donne l’impression de “planer”. En revanche, le CBD n’en contient pas, et il a des effets potentiellement bénéfiques. Le chanvre industriel doit légalement contenir moins de 0,3 % de THC, alors que les plants de marijuana ont des pourcentages beaucoup plus élevés, compris entre 10 et 30 %, en fonction des souches. Le chanvre industriel a été hybridé pour augmenter la résistance des fibres de chanvre et, par conséquent (et nous ne savons pas vraiment pourquoi), le niveau de THC dans le chanvre a diminué alors que le niveau de CBD a augmenté.

Chez l’homme, le CBD est utilisé pour ses nombreux bienfaits, principalement pour aider à réduire l’anxiété, à mieux dormir et à réduire l’inflammation et la douleur associée à l’inflammation.

  • Aux États-Unis, le CBD dérivé du chanvre industriel est théoriquement légal dans les 50 États du pays. Il existe cependant des zones d’ombre, car certaines juridictions, comme les comtés ou les communes, peuvent l’envisager différemment. Si le cannabis médical ou récréatif est légal dans votre État, il ne devrait pas y avoir de problème.
  • Actuellement, le CBD dérivé du chanvre est légal dans la plupart des pays d’Europe, au Canada, en Argentine, au Pérou, en Afrique du Sud et en Turquie. Il vous faudra donc vérifier le statut juridique de chaque pays, car cette liste est en constante évolution.
  • Le THC a des propriétés psychoactives : il procure un effet qui vous fait “planer”. Le CBD, en revanche, agit sur un autre type de récepteurs. Si nous comparons les récepteurs à une sorte de serrure biologique qui nécessite un type de clé spécifique. Le CBD est alors une “clé” qui s’insère dans différentes “serrures”, ce qui n’est pas le cas du THC.
  • En ce qui concerne vos animaux de compagnie, vous devez comprendre que le statut juridique s’applique aux humains. Ainsi, même si les produits à base de CBD sont légaux dans certaines régions, il peut toujours être illégal (2) pour les vétérinaires de recommander ou de conseiller à quelqu’un d’utiliser du CBD pour les animaux.

Comment est utilisé le CBD chez les animaux ?

Comme mentionné, les recherches concernant l’utilisation du CBD chez les animaux sont très limitées. Pour les chiens, peu d’informations sont disponibles et elles sont encore plus limitées pour les chats.

Chez les chiens, le CBD est utilisé pour soulager les symptômes de crises, de nausées, du stress, de l’anxiété, de l’arthrite, des douleurs dorsales, du cancer ainsi que pour les problèmes digestifs. Chez les chats, le CBD est utilisé pour soulager les symptômes de maladies inflammatoires, de la douleur, de l’anxiété et pour améliorer le confort.

Quelques études ont été publiées et beaucoup d’autres sont probablement en cours de publication. Voici ce que nous savons jusqu’à présent :

  • Le Canadian Journal of Veterinary Research a publié une étude récente dont l’objectif était de déterminer les principales actions du CBD chez les chiens en bonne santé (les beagles)(3). Ils ont découvert que l’huile de CBD administrée par voie orale permettait d’atteindre les niveaux sanguins les plus élevés (par rapport aux crèmes ou aux comprimés). En ce qui concerne l’huile de CBD, ils ont utilisé des doses de 10 et 20 mg par kilogramme de poids, ce qui donne l’équivalent de 75 ou 150 mg de CBD toutes les 12 heures. Le groupe n’a signalé aucun effet indésirable particulier. Tous les chiens ont terminé l’essai qui a duré 6 semaines.
  • Il est vraiment important de noter que, dans cette étude, le groupe a analysé la quantité de CBD se trouvant dans les produits, avant de les administrer aux chiens. Ils ont constaté que de nombreux produits contenaient moins de CBD que ce qui était indiqué sur l’étiquette. Ce n’est qu’une des multiples raisons pour lesquelles les tests réalisés par des laboratoires indépendants sont importants. Il est évidemment préférable de vous assurer que vous donnez à votre animal de compagnie la dose que vous pensez lui donner. Le fait qu’il y ait généralement moins de CBD dans le produit que ce qui est indiqué sur l’étiquette signifie qu’il sera difficile de donner trop de CBD, même si nous ne savons pas quelle dose peut constituer un excès. Cela signifie également que vous pourriez finir par donner à votre animal une dose inférieure à celle dont il pourrait avoir besoin pour bénéficier pleinement des effets du CBD. Les tests réalisés par des laboratoires indépendants vous permettent de vérifier la quantité administrée, ce qui vous permet de donner une dose plus précise à votre animal et de mettre toutes les chances de votre côté pour que votre animal ressente les bienfaits du CBD.
  • Une autre étude, publiée dans Frontiers in Veterinary Science, s’est penchée sur le mécanisme d’action du CBD dans l’organisme, sur sa sécurité et son efficacité chez les chiens souffrant d’arthrose (4). Ces chiens, de différentes races, ont été amenés à l’hôpital vétérinaire de Cornell où ils ont reçu 2mg/kg d’huile de CBD toutes les 12 heures. La recherche a montré que cette dose pourrait “augmenter le confort et l’activité des chiens souffrant d’arthrose”. Aucun effet secondaire n’a été observé, mais la concentration d’une enzyme du foie (la phosphatase alcaline) a augmenté.
  • Dans une autre étude, le CBD a été examiné à la fois chez les chiens et les chats. Cette étude a examiné des rapports d’animaux ayant consommé des produits contenant de la marijuana, contenant donc du THC plutôt que du CBD. Les symptômes de surdosage comprenaient alors la léthargie, la dépression, des problèmes au niveau des mouvements musculaires et l’agitation. (5)
  • Une étude récemment publiée a examiné les effets indésirables chez des chiens en bonne santé. (6) Ils ont conclu que le CBD semblait être bien toléré, cependant, tous les chiens avaient eu des diarrhées. Les auteurs de l’étude ont suggéré que la diarrhée n’était pas due au CBD mais plus probablement au “stress lié à la relocalisation des chiens dans un nouvel endroit, au partage des enclos et à l’alimentation”.

Comment fonctionne le CBD ?

La grande majorité des mammifères, y compris les humains, les chiens et les chats, présentent un système dans le corps, appelé le système endocannabinoïde (SEC). Ce système est responsable de la régulation de plusieurs systèmes et fonctions de l’organisme, notamment le contrôle de l’appétit, les systèmes immunitaire et digestif, la réponse à la douleur, le sommeil, la reproduction, l’humeur, la mémoire, le bon fonctionnement des muscles et la régulation de la température. Le système SEC utilise deux récepteurs différents appelés CB1 et CB2. Dès lors que nous mentionnons des récepteurs, l’analogie la plus utile est celle représentée par une serrure et une clé, comme mentionnée précédemment. Les récepteurs sont les serrures et le CBD ainsi que autres cannabinoïdes sont les clés.

Le récepteur CB1 se trouve principalement dans les cellules du cerveau et de la moelle épinière. C’est le récepteur utilisé par le THC psychoactif ou qui est “déverrouillé” par le THC. C’est probablement la raison pour laquelle le THC produit un effet de plane, étant donné qu’il agit directement sur les cellules du cerveau.

Le récepteur CB2 est, quant à lui, situé dans le reste du corps et sur les nerfs retrouvés en dehors du cerveau et de la moelle épinière. Le CBD se lie à ces récepteurs et les “débloque” pour assurer la régulation de la douleur, du contrôle musculaire, de l’appétit et du système digestif. Le CBD se lie aussi faiblement au récepteur CB1 et semble déplacer les “clés” naturelles – c’est-à-dire les substances endocannabinoïdes naturelles comme le 2AG et l’AEA. C’est probablement la raison pour laquelle le CBD peut affecter l’humeur, l’anxiété et le sommeil.

Quelques cas d’utilisation du CBD chez les animaux

Nous avons certainement besoin de réaliser davantage de recherches sur le sujet, mais nous savons que 2 à 20 mg de CBD pour chaque kg pour un chien semblent être sans danger. L’huile de CBD est la forme de CBD qui a été la mieux étudiée jusqu’à ce jour. Les applications topiques utilisées dans la CJVR ont entraîné une baisse des taux sanguins et semblent irriter la peau de l’oreille chez la plupart des chiens. L’huile de CBD a également l’avantage d’être plus facile à doser. Vous pouvez l’ajouter directement dans l’eau de votre animal (elle ne se dissout pas vraiment bien, mais c’est possible), à sa nourriture ou l’administrer directement dans sa bouche. Vous pouvez même la mélanger à un aliment dont les chiens raffolent tel que le beurre de cacahuètes !

Parlez-en toujours à votre vétérinaire avant de donner du CBD à votre chien. Votre vétérinaire est la meilleure source d’information que vous pouvez trouvez sur les bienfaits qui peuvent être intéressants pour votre chien et il peut vous dire s’il devrait essayer le CBD.

Ainsi, si vous avez l’accord de votre vétérinaire et que votre chien pèse entre 10 et 15 livres, vous devriez commencer par la dose la plus faible testée, soit 2 mg/kg. Vous pouvez faire le calcul suivant :

  • 1 kg = 2,2 livres, donc 10 livres correspondent à :
  • 1 kg/2,2 livres x 10 livres = 4,55 kg ≈4.6 kg
  • 2 mg/ kg x 4,6 kg = 9,2 mg de CBD totale

Disons maintenant que vous avez de l’huile de CBD qui se présente sous forme de gouttes de 0,5 mL.

  • 1mL = 20 gouttes donc 0,5 mL= 10 gouttes
  • Votre huile de CBD a une concentration de 9 mg de CBD dans chaque fiole de 0,5 ml et vous pouvez le croire car elle a été testée par un laboratoire indépendant et vous avez les résultats avec vous. (Plus d’informations sur les étiquettes seront données plus tard)
  • Vous avez calculé que votre chien devrait recevoir 9,2 mg de CBD
  • 0,5 mL/9 mg X∕9.2 mg= 0,511 mL ou ≈ 0,5 mL
  • Etant donné que les compte-gouttes ne sont pas très précis, vous donnerez à votre chien un peu moins de 9,2 mg en raison de l’arrondissement des valeurs. Ceci dit, c’est très bien, car vous pouvez ainsi commencer bas et augmenter la dose si nécessaire et nous ne pouvons pas vraiment être plus précis.

Étiquettes et types de produits à base de CBD

Les étiquettes dans l’industrie du CBD restent un problème pour l’utiliser chez les Hommes et un problème encore plus important pour l’utiliser sur les animaux domestiques. Voici quelques points à garder à l’esprit :

  • Vous ne voulez acheter que des produits testés par des laboratoires indépendants. L’une des raisons déjà mentionnées est pour être certain de la pureté du produit. L’autre raison est que cela vous donnera la quantité réelle de CBD contenue dans le produit. Il sera ainsi beaucoup plus facile de calculer et de donner la quantité appropriée.
  • Appelez ou contactez l’entreprise pour avoir une meilleure idée de la quantité de CBD contenue dans chaque dose (portion).
  • Il est recommandé d’éviter les produits à base d’huile de chènevis. Ceux-ci ne contiennent pas de CBD en quantités appréciables. Ils sont nutritifs mais ces huiles contiennent très peu de CBD !

Les huiles de CBD de bonne qualité pour chiens sont généralement :

  • Des “isolats de CBD” dans lesquels le CBD a été hautement purifié et qui contiennent au maximum des traces de THC. Il s’agit principalement du résultat d’une extraction au CO2, la meilleure méthode pour purifier le CBD. Cela peut permettre un dosage plus précis.
  • Une “Huile de CBD à spectre complet” peut être soit extraite par la méthode d’extraction au CO2, soit obtenue par extraction à l’éthanol. Ces huiles contiennent d’autres cannabinoïdes et d’autres ingrédients de la plantes qui peuvent renforcer l’effet du CBD par ce que l’on appelle “l’effet d’entourage”. Cela signifie qu’elle peut être plus efficace pour votre chien, mais ne permet généralement pas un dosage plus précis. (7)

Commencez toujours bas et augmentez lentement. La fourchette de 2 à 20 mg/kg signifie qu’il y a une fenêtre de dosage relativement grande. Si vous commencez avec une faible dose et que vous l’augmentez lentement, en surveillant toujours les changements, vous finirez par ne donner à votre animal la dose exacte dont il a besoin. N’oubliez pas que plus n’est pas toujours mieux !

Il existe des aliments pour chiens à base de CBD qui sont souvent vendus sous forme de “produits à mâcher”.

  • Recherchez les produits qui sont testés par des laboratoires indépendants
  • Recherchez la quantité de CBD par portion. Souvent, le devant du conteneur indique la quantité totale de CBD dans le conteneur plutôt que la quantité par portion ou par dose.
  • Les produits comestibles ont l’avantage d’être faciles à doser et les chiens préfèrent probablement les saveurs à l’huile !

 

Où pouvez-vous acheter des produits à base de CBD pour votre chien ?

Nous sommes là pour vous fournir les informations les plus récentes sur le CBD, ses effets, les endroits où l’on peut trouver les meilleurs produits et comment prendre les meilleures décisions d’achat. Pour ce qui est de vos animaux domestiques, le CBD est probablement plus facile à obtenir en ligne, mais nous vous recommandons d’en parler d’abord à votre vétérinaire. Celui-ci pourra peut-être vous recommander un produit de meilleure qualité et en aura peut-être même à disposition. Cela dépend de votre lieu de résidence et de la position de votre vétérinaire sur la question du CBD pour les chiens.

Si votre vétérinaire n’est pas en mesure de vous proposer des produits, vous pouvez utiliser le CBD prévu pour les humains en toute sécurité, en ajustant la quantité indiquée à l’aide des calculs de dosage donnés.

En résumé

Le CBD semble pouvoir être utilisé en toute sécurité sur vos animaux de compagnie. Il est néanmoins préférable de consulter un vétérinaire pour obtenir des conseils spécifiques. Vous pouvez utiliser sans danger le CBD destiné aux humains et ajuster alors le dosage pour les chiens en fonction des calculs donnés ci-dessus. Si vous avez un chat, consultez votre vétérinaire pour connaître le dosage approprié. Nous vous tiendrons au courant de toute nouvelle information concernant la meilleure façon d’utiliser le CBD pour votre animal de compagnie.

References

  1. Bartner LR, McGrath S, Rao S, Hyatt LK, Wittenburg LA. Pharmacokinetics of cannabidiol administered by 3 delivery methods at 2 different dosages to healthy dogs. Can J Vet Res. 2018;82(3):178–183.
  2. Gamble, L-J., et al, Pharmacokinetics, Safety, and Clinical Efficacy of Cannabidiol Treatment in Osteoarthritic Dogs. Front. Vet. Sci., 2018: https://doi.org/10.3389/fvets.2018.00165
  3. Turkanis SA, Karler R. Cannabidiol-caused depression of spinal motoneuron responses in cats. Pharmacology Biochemistry and Behavior. 1986 Jul 1;25(1):89-94.
  4. McGrath S, Bartner LR, Rao S, Kogan LR, Hellyer PW. A report of adverse effects associated with the administration of cannabidiol in healthy dogs. Veterinary Medicine. 2018;1(2):6-8.
  5. Russo EB. The Case for the Entourage Effect and Conventional Breeding of Clinical Cannabis: No “Strain,” No Gain. Front Plant Sci. 2019;9:1969. Published 2019 Jan 9. doi:10.3389/fpls.2018.01969
VOUS AVEZ AIME CET ARTICLE ? PARTAGEZ-LE !
A propos des auteurs
Dr. Zora DeGrandpre practices naturopathic medicine (home visits) in rural Washington and is a professional medical and scientific writer and editor, specializing in naturopathic, functional, botanical and integrative medicine. Dr. DeGrandpre has degrees in drug design, immunology and natural medicine and has extensive research experience in cancer and molecular immunology. In her practice, Dr DeGrandpre has found the use of CBD with elderly patients and others to be safe and clinically effective. She brings to all her writing a straightforward approach that is accurate, clear and authentic.
Gleb Oleinik
Gleb Oleinik
CBD Journalist
Gleb Oleinik is a freelance health writer and Journalist from Vancouver, Canada. He’s read thousands of research studies about various supplement ingredients, enabling him to translate complex health information into simple language. Gleb specializes in CBD and has personally tried and reviewed dozens of CBD products. He’s knowledgeable about the ins and outs of the CBD industry as well as the science and research behind this popular natural remedy.
Leonard Haberman
Leonard Haberman
MD & Chemist
Dr. Leonard Haberman is a physician and chemist who has been involved in solving chemical and medical problems for 43 years. He graduated from New York University as a dual major in chemistry and biology and went on to obtain a PhD in chemistry from the University of Minnesota where his focus was synthetic methods. He spent 18 years with the Shell organization, working in a mixture of technical and business roles. He returned to the university in 2005, graduating with an MD degree in 2009. He has published in the open literature and in the proprietary literature of the Shell organization. He holds two patents and currently works as a consultant, assisting clients with projects within the disciplines of medicine and chemistry that have potential business applications.
Nous suivre
Clause de non-responsabilité
Tout le contenu du site LeafReport, tels que les écrits, graphiques, images et tout autre matériel présenté sur le site de LeafReport a été créé à des fins informationnelles uniquement. Le contenu n'est pas destiné à remplacer l'avis d'un professionnel de santé, un diagnostique, ou un traitement. Consultez toujours l'avis de votre médecin traitant ou d'un autre professionnel de santé pour toute question concernant votre condition médicale. Ne négligez pas l'avis d'un professionnel de santé ou ne retardez pas votre visite chez le médecin en raison d'un élément que vous avez lu sur le site LeafReport !